Les 5 bonnes raisons d’avoir confiance en l’hypnose

Poignée de mains

Pauline Conti

3 novembre 2020

Beaucoup d’entre nous sont fascinés par la pratique de l’hypnose. Fascination souvent positive qui peut aussi inclure la méfiance voire la peur. Pour preuve, ce fameux « Oui, mais… » de mes interlocuteurs, attirés par l’hypnose et qui complètent par :

« J’ai peur de perdre le contrôle »,

« J’ai peur de me remémorer des évènements dont je ne veux pas me souvenir »,

« Je crains de faire des choses que je ne ferais pas en temps normal »

… Autant de raisons, on peut le comprendre, qui peuvent freiner à franchir la porte d’un cabinet d’hypnothérapie!

Alors, petit tour d’horizon des 5 (très) bonnes raisons d’avoir confiance en l’hypnose :

  1. - Chacun de nous connaît très bien l’état de conscience modifié. Petit rappel : L’état de conscience modifié est un état décalé et agréable, entre éveil et rêverie. On appelle aussi cet état « état hypnotique », il permet de communiquer avec l’inconscient. Cela suscite certaines peurs et pourtant nous connaissons tous cet état en moyenne sept fois par jour : le front collé sur la vitre du métro ou du bus, au volant de sa voiture sur un chemin connu, en écoutant une conférence, ou en lisant un livre. On est bien là… mais pas vraiment là. Le rôle de l’hypnothérapeute est de guider le patient vers cet état à l’aide d’inductions adaptées.

  2. - Le libre arbitre est toujours en action… même en état de conscience modifié. D’ailleurs, si une personne ne souhaite pas se laisser aller dans cet état, aucun hypnothérapeute ne pourra y faire quoi que ce soit ! Une fois l’état « hypnotique » installé, la liberté d’agir et de penser est intacte (pour reprendre l’exemple du bus, on peut oublier de descendre au bon arrêt, mais s’il y a nécessité d’en descendre pour des raisons de sécurité, l’esprit conscient reprend tout de suite le relai). Pendant une séance d'hypnose, le patient est aux manettes, c'est lui qui veut pour lui, l'hypnothérapeute est là pour le guider. 

  3. L’esprit conscient reste présent. Dans une séance d’hypnose, l’objectif est d’inverser les rôles. En temps habituel, l’esprit conscient, celui qui analyse, anticipe, rationalise prend davantage de place que l’esprit inconscient. Mais ce dernier n’est jamais loin : Les intuitions, la créativité, la spontanéité… sont en arrière plan. Lors d’une séance d’hypnothérapie, l’inconscient occupe la place de choix, et le conscient reste dans les coulisses. Le patient reste donc actif tout le long de la séance. Le somnambulisme qui peut être craint par certains est donc complètement écarté!

  4. - L’inconscient est orienté solution. En hypnose éricksonienne, nous travaillons avec un inconscient protecteur et bienveillant. Il est un puits de ressources, de compétences, d’apprentissages et surtout pourvu d’une grande capacité de créativité et de sensibilité. Il suffit de demander à l’inconscient ce que l’on veut… Plus la demande est positive et concrète, plus l’inconscient saura ce qu’il doit libérer comme ressources. L’hypnothérapie est considérée comme une thérapie orientée solution. A aucun moment, il ne s’agit de faire remonter des souvenirs indésirés ou des traumatismes.

  5. L’inconscient offre des solutions sur mesure. En hypnose éricksonienne, la relation d’aide est centrée sur le patient. La personne qui vient consulter est une personne unique, avec son environnement et son histoire qui n’appartiennent qu’à elle. Son vécu est strictement personnel. C’est pour cela que les protocoles de travail sont le plus large possible car seul l’inconscient de la personne sait pour elle. La solution n’est donc pas un protocole particulier (pour arrêter de fumer, pour perdre du poids,…) mais bien ce que l’inconscient décidera de mettre en place comme changement. La solution est dont personnalisée et totalement respectueuse de la psychologie du patient.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les bonnes raisons d’avoir confiance en l’hypnothérapie.

L'hypnose, pratiquée en cabinet ou à distance par un praticien certifié, n'a rien à voir avec l'hypnose de spectacle ou de rue. Elle a en revanche tout à voir avec le respect du patient, de ses besoins, et des solutions qu'il a en lui. 

Alors, quand allez - vous prendre votre premier rendez - vous? 

 

Pour prendre rendez - vous : 06.45.62.55.23 ou Doctolib via matherapeute.fr

Pauline Conti - Hypnothérapeute - Marseille 12ème